top of page

Comment restaurer et entretenir sa Peugeot 205 GTI ?

Les amateurs de youngtimers rencontrent les mêmes enjeux que tout collectionneur lorsqu’ils

acquièrent le bijou de leurs rêves. Bien souvent, des travaux sont à prévoir, et ce même si le joli

bolide ne roulera qu’occasionnellement. Comme toute voiture un peu ancienne, la 205 GTI

n’échappe pas à la règle. Pour autant, l'un des avantages d’un véhicule youngtimer est qu’il est plus aisé de trouver des pièces de rechange et d’œuvrer soi-même à sa remise en état comme à son entretien. Alors, comment restaurer et entretenir sa Peugeot 205 GTI ? Suivez le guide !


Entretien et restauration d’une 205 GTI : garagiste spécialisé ou se lancer seul ?

Quelles que soient la source et l’allure du coup de cœur, il est préférable d’acheter une 205 GTI

saine, restée le plus près possible de l’origine et dont le bas de caisse et l’ensemble de la carrosserie et châssis / caisse ne présentent aucune marque d’usure irréparable. La remise en état est alors d’autant plus aisée si l’on choisit de se lancer seul dans l’aventure. La grande question est de savoir si les passionnés peuvent se permettre d’aller jusqu’au bout de leur démarche et travailler en solo à la restauration ou l’entretien de leur 205 GTI.


Côté restauration, il faut avoir un minimum d’équipement et de maîtrise pour s’attaquer aux

démontage, nettoyage ou changement de pièce avant réinstallation. L’entretien courant est

abordable sur une Peugeot 205 car, à l’instar des nombreux modèles classés en youngtimers, tout est accessible au mécanicien amateur bien équipé : pas besoin d’outillage constructeur pour ôter un capot, un train arrière ou tout autre élément ni de reprogrammer une farandole électronique après un simple regonflage de pneus. Faire une vidange, changer les bougies, la batterie, les jantes, les pneus, les durites, les cardans, etc. : entretenir ou restaurer soi-même une 205 GTI est justement lié au plaisir de la conduire ! D’autant plus que l’enjeu de la garantie n’est plus un obstacle à la prise en main habile de votre mécanique.


Comment restaurer et entretenir sa Peugeot 205 GTI ?

Trouver les pièces de rechange et équipements auprès de spécialistes en youngtimers


Liquide de refroidissement, de freins, filtres, batterie, lave-glace, plaquettes de frein, bougies, huile pour les moteurs 1.6 ou 1.9 de la 205 GTI : le contrôle des niveaux, l’ajout ou le remplacement des liquides et pièces diverses nécessite un peu de temps et de concentration. Côté travaux mécaniques plus sophistiqués, il est important de savoir s’entourer. Pour trouver des éléments tels que courroie de distribution, durites eau ou huile, sabot moteur 205, vis de barre de torsion, piston-chemise, kit moteur 205, silent bloc, écrous et joints de carrosserie, il faut miser sur la bonne combinaison :


  • un revendeur professionnel tel qu’Auxal qui propose les pièces de rechange conformes de marque Peugeot ou, à défaut, les refabriques à l’identique des prescriptions du constructeur;

  • les conseils avertis de férus de la Peugeot 205, au choix : votre fournisseur de pièces, accessoires et équipements ; des sites spécialisés animés par des passionnés ; des guide-papier dédiés disponibles grâce aux maisons d’édition spécialisées ; des tutoriels de qualité.


Restaurer une 205 GTI : les points importants

Première étape indispensable : détecter et lister les éléments de votre 205 GTI qui sont à changer ou nécessitent une remise en état. Afin de ne rien laisser au hasard, il est intéressant de présenter votre youngtimer à un centre agréé de contrôle technique. Certes, vous n’échapperez pas à la contre-visite, mais vous aurez la certitude d’avoir un résumé complet des pièces et équipements à remplacer. Si ce dernier peut être long, il comprend néanmoins deux classifications qui aident à définir les priorités en fonction de son budget et du temps dont on dispose pour restaurer sa 205 GTI : les défaillances majeures et mineures. Les soucis les plus courants auxquels remédier lors d’une restauration mécanique concernent :

· la direction ;

· les injecteurs ;

· les joints d’injection, de carter ou joints moteurs ;

· la pompe à huile ;

· la distribution ;

· les durites d’eau, de tiroir d’air et d’huile

· les compas de capot

· l’isolant de capot

· l’embrayage ;

· les phares ;

· la rotule de suspension ;

· les pneumatiques ;

· les cardans et soufflets de cardans ;

· les essuie-glaces ;

· les vérins de coffre ;

· les jantes ;

· l’état des équipements intérieurs comme les housses de siège, les tapis, moquette ou les accessoires de type pommeau de levier de vitesse ou logos.


Heureusement, la fourniture d’une sélection de pièces détachées se compose souvent de lots bien pratiques tels que les kits de distribution ou kits moteurs.


Entretenir une Peugeot 205 : un jeu d’enfant

Selon la nature des pièces et l’usage que l’on fait de sa 205 GTI, l’entretien courant s’attache principalement à des parties aisées d’accès. Comme sur tout véhicule, un contrôle régulier des niveaux de liquides de freinage, de refroidissement, d’huile ainsi que le test de pression des pneus aident à définir les petites opérations d’entretien. Pour surveiller la durée d’usure des éléments plus conséquents, il faut se reporter au carnet d’entretien afin de planifier chaque étape de la vie en bonne santé du youngtimer idéal. Selon l’année de construction des modèles, répertoriée généralement par segment, notamment entre 1984, 1985, 1986-1987, 1988 et suivantes, comptez par exemple :

  • une vidange tous les 7 500 ou10 000 km ou tous les 2 ans ;

  • le remplacement de filtre à air tous les 10 000 km, de filtre à essence tous les 20 000 km, de filtre à huile tous les 5 000 ou 10 000 kmpar sécurité ;

  • un contrôle des bougies tous les 15 000 ou 20 000 km ;

  • la surveillance mensuelle de la pression de pneus avant et arrière, sans omettre la roue de secours, en cas d’usage quotidien ;

  • une vidange des circuits de freinage tous les 20 000 kms ou tous les 2 ans;

  • la vidange de la boîte de vitesse tous les 45 000, 50 000 ou 60 000 km ;

  • un changement de courroie de distribution tous les 80 000 km ou au bout de 5 ans.


Après la conduite, le plus grand plaisir des amateurs de youngtimers réside dans la mécanique, la remise en état, l’aventure de tout faire soi-même ! Restaurer et entretenir une 205 GTI est à la portée de tout passionné, rigoureux, patient et attentif aux prescriptions Peugeot, aux conseils avisés de ses pairs et aux professionnels qui sauront toujours trouver la pièce de rechange nécessaire. Un conseil, une expertise ? Demandez à Auxal !



Commenti


bottom of page